Aux États-Unis, le professeur Virginia Lohr a découvert que les plantes avaient des effets bénéfiques. Dans une étude portant sur deux groupes d’opérateurs sur ordinateur, elle a contrôlé la vitesse du pouls, la pression artérielle et la conductibilité de la peau, autant de signes physiologiques dont l’augmentation per…met d’établir un accroissement du stress. Ses résultats ont montré que la vitesse du pouls, la pression artérielle et la conductibilité de la peau des opérateurs travaillant sur ordinateur, dans des laboratoires contenant des plantes, retournaient à la normale plus rapidement. Le fait que leur concentration améliorée leur permettait d’apporter des corrections à leur travail plus vite et les rendait plus productifs (+12%) a encore été démontré.